SP SESSIONS

Deux après-midi. Quatre projets. Chaque artiste/groupe présentera deux sessions d’une vingtaine de minutes environ.
Gabriel Afathi – (Fr – pop)

Après une formation classique en violon et piano, il s’intéresse aux synthétiseurs et à la guitare. Il compose et interprète la musique de différents courts métrages, de publicités et monte, en 2012, le groupe The George Kaplan Conspiracy. Fort d’une expérience de plusieurs années en tant que compositeur à l’image, auteur et interprète et ayant exploré différents styles musicaux, Gabriel se consacre désormais, à travers plusieurs collaborations, à l’affirmation d’une carrière solo. La sobriété est de mise avec un piano et sa voix pour l’entrelacement sensible de mélodies classiques et de chansons pop.

Le 22 août à 15h et 17h30.
Écouter : live de Gabriel Afathi à Un Singe en hiver – Fabrique de bières et de curiosités
Dentelle – (Fr – noise)

Duo de la scène expérimentale française, Nicolas Armand (Terdjman) et Nicolas Birot (Paulie Jan) improvisent de longues plages d’une musique violente et instinctive. L’entente humaine qui en résulte est à l’image des échanges bruitistes et spectraux qu’ils produisent ensemble : tantôt survoltés, déversant sur le public des torrents de sons saturés, tantôt minimalistes, composant des textures complexes teintées de touches orchestrales.

Le 22 août à 16h15 et 18h45.
Écouter : Brocart, leur K7 à aller écouter sur bandcamp
Surprise Barbue – (Fr – syntheroes)

Surprise Barbue est un duo dont la musique fait honneur aux synthétiseurs et à leur infini potentiel. Nappes cosmiques, arpeggiatteurs hypnotiques ou tranchants, mélodies denses, textures brutes, le caractère de chacun des ces claviers et machines s’exprime de façon propre pour nourrir ce flot synthétique. L’ensemble prend des formes plus ou moins libres et élastiques (car tout est joué en direct), mais conserve l’apparence de morceaux et pièces sonores distinctes.

Le 23 août à 15h et 17h30.
Léonore Boulanger – (Fr – chanson libre)

« Léonore Boulanger & Jean-Daniel Botta forment un duo de poètes, chanteurs et musiciens dont les disques, parmi les plus originaux qui soient, atomisent la chanson française, défigurent le jazz, kandinskysent les musiques primitives en une marelle ultra-violette, dans l’espoir, disent-ils eux-mêmes, de « partager la forme de leur imagination ». » Sing Sing

Le 23 août à 16h15 et 18h45.
Tarif • Prix libre

Église Saint-Philibert
Rue Michelet
21000 Dijon

Réservations conseillées (jauge limitée) : sabotage.cid@gmail.com

COVID 19 : jauge limitée – gel désinfectant aux entrées – port du masque obligatoire – désinfection de l’espace entre chaque représentation